Evolution et Complications des phobies simples ou spécifiques

Les premiers symptômes de phobie spécifique apparaissent habituellement pendant l’enfance ou au début de l’adolescence et peuvent survenir plus précocement chez les femmes que chez les hommes.

L’existence de facteurs prédisposants au début des phobies spécifiques incluent des événements traumatiques « attaque par un animal, enfermement dans un placard ».

Les phobies qui résultent d’événements traumatiques ou d’attaques de panique inattendues  ont tendance à avoir un développement particulièrement aigu. Les phobies d’origine traumatique n’ont pas un âge de début caractéristique.

Les phobies spécifiques de l’adolescence augmentent les probabilités de la persistance de la phobie spécifique ou bien du développement de phobies spécifiques supplémentaires à l‘âge d’adulte jeune mais elle ne sont pas prédictives du développement d’autres troubles.

Pour les phobies qui persistent durant la vie adulte, les rémissions sont très peu fréquentes « 20 % des cas ».

La phobie spécifique peut entraîner une limitation du mode de vie ou une interférence avec certaines occupations en fonction du type de la phobie.

Risque d’évolution vers une anxiété anticipatoire envahissante et chronique.

Concomitance d’autres troubles : autres troubles anxieux, troubles de l’humeur, addiction aux substances « alcool, tranquillisants ».

Généralités – définition Phobies spécifiques

Épidémiologie des phobies spécifiques

Clinique des phobies spécifiques

Critères DSM IV phobies spécifiques

Évolution et complications phobies sociales

Diagnostic différentiel phobies spécifiques

Etiopathogénie des troubles phobiques

Prise en charge des troubles phobiques

 

Les commentaires sont fermés.