Les états limites – Borderline

 

Les troubles de la personnalité en tant que tels, au delà de leurs expressions cliniques, posent surtout le problème de leur situation nosographique et plus particulièrement de leur frontière, d’une part avec la personnalité normale supposée et d’autre part avec les entités pathologiques avérées.  La notion de normale n’est pas aisée à cerner et aucune approche psychopathologique ne permet de la définir précisément. Cependant l’absence d’une théorie satisfaisante et / ou admise de la normalité psychique, ne constitue pas un obstacle majeur à l’étude clinique des troubles de la personnalité, fondée essentiellement sur l’observation d’une double souffrance « souffrance de la personne elle même mais aussi souffrance de la société face aux comportements de cette personne.

Depuis la création et la définition des termes de la névrose et de psychose, les psychiatres, les psychanalystes et les psychologues ont présenté la nécessité de créer un groupement nosologique pour des entités qui ne pouvaient rentrer ni dans le cadre des névroses ni dans celui des psychoses.

La traduction française du terme Borderline par le terme Limite ou état limite produit des effets de sens divers. Elle évoque tout d’abord la notion de frontière entre normal et pathologique, entre nevrose et psychose ou entre nosographie psychiatrique et psychanalytique.

Elle renvoie aussi à l’idée de confins, l’état limite ne correspond plus à une forme de passage mais à une véritable entité morbide pourvue de critères propres.

Les états limites – Borderline

Historique des états limites borderline

Épidémiologie des états limites borderline

Clinique des états limites borderline

Diagnostic positif des états limites borderline

Critères diagnostiques DSM IV R états limites borderline

Evolution des états limites borderline

Formes cliniques des états limites borderline

Diagnostic différentiel des états limites borderline

Psychopathologie des états limites borderline

Aspect médico-légal des états limites borderline

Prise en charge des états limites borderline

 

Les commentaires sont fermés.