Prise en charge et traitement de l’alcoolisme chronique

 

Modalités de la demande et objectifs thérapeutiques :

La PEC s’effectue en ambulatoire si la motivation est importante, et s’il existe une bonne insertion professionnelle et familiale.

On aura recours à l’hospitalisation, de 15 jours à 3 semaines, s’il y a nécessité de rupture avec le milieu familial, échec d’un trt en ambulatoire, s’il existe des ATCD de crises convulsives ou de delirium tremens, un risque auto ou hétéro agressif.

Importance du contrat thérapeutique et la définition des objectifs à atteindre, avec le patient et son entourage, certaines circonstances familiales, professionnelles, ou certaines CPLs somatiques, pourrait ‘forcer la main’ au patient de demander des soins.

La PEC repose sur les mesures suivantes :

  • Utilisation de questionnaire AUDIT chez l’adulte, ADOSPA chez l’adolescent.
  • Indicateurs de consommation d’alcool : VGM, gamma GT, CDT :

à M3, M6, M12, puis 3 à 5 ans après le début de l’accompagnement.

  • Bilan et trt des CPLs somatiques : hépatite C, cirrhose, Kc des voies aéro- digestives supérieures, de l’œsophage.
  • Sevrage thérapeutique en alcool : doit être brutal et de bonne qualité,

-hydratation per os : 3-4 litres/jr.

-Diazepam 10mg : 5cps /jr, puis diminution d’1 cp/48H ou 72H si ATCDs de crises convulsives de servrage.

-préferer l’Oxazepam (seresta) si sujet agé, cytolyse hépatique, femme enceinte.

-vitaminothérapie : B1-B6-PP + Mg (3 fois/jr)

-surveillance clinique.

  • Vitamine B12, l’Equanil, Atrium, NLP, n’ont pas lieu d’être prescrits.
  • Trt addictolytique : Acamprosate (Aotal)- Naltrexone (Revia)- Disulfirame (Esperal).
  • Psychothérapie de soutien.
  • Thérapie conjugale et familiale.
  • Thérapie cognitivo- comportementale, approche motivationnelle.
  • Groupes de parole, associations d’anciens buveurs, réunions d’information.
  • Hospitalisation en centre de post- cure : 1-6 mois
  • Nécessité d’un travail en réseau : médecin généraliste, spécialiste, psychologues, partenaires sociaux
  • Importance des dispositifs de réinsertion socioprofessionnelle.

 Alcoolisme chronique

Définitions de l’alcoolisme

Historique de l’alcoolisme, addiction a l’alcool

Epidémiologie de l’alcoolisme, addiction a l’alcool

Facteurs étilogiques, causes de l’alcoolisme chronique

Classification des alcoolopathies

Intoxication alcoolique aigue

Intoxication alcoolique chronique

Syndrome de sevrage en alcool

Délirium Tremens, clinique, évolution, prise en charge, traitement

Classifications des alcoolisme chronique

Complications de l’alcoolisme aigu et chronique

Diagnostic de l’alcoolisme chronique

Prise en charge et traitement de l’alcoolisme chronique

 

 

Les commentaires sont fermés.