Addiction ou toxicomanie au cannabis

L’usage des drogues n’a cessé de s’accroître et la gravité des conduites toxicomaniaques de se confirmer. Les questions que pose à notre époque la déviance du toxicomane sont multiples et interrogent de multiples instances : le politique, le législateur, le sociologue, l’éducateur, le pharmacologue, l’épidémiologiste, le psychanalyste, le médecin, sont tour à tour invités à donner leur avis d’expert sur une question qui le plus souvent déborde leurs compétences et leur impose des références et des appuis à des disciplines qui ne sont pas les leurs.

Selon la définition de Modell 1967, une drogue est définie comme « substance qui par sa composition chimique peut modifier la structure ou le fonctionnement d’un organisme vivant et exerçant une action biologique d’ordre général ».

Cette dénomination très générale, désigne toute substance psychotrope ou non médicamenteuse ou illicite, n’entrainant pas toujours des abus ou une dépendance comme c’est le cas pour le cannabis.

C’est à ce propos que le cannabis a fait l’objet de nombreuses controversés et d’où l’introduction de la distinction entre drogue douce et drogue dure.

Si l’usage du cannabis dans sa variété du chanvre indien ne s’est répandu que récemment dans les pays occidentaux, il a été consommé pour ses vertus médicinales et à des fins religieux ou sociales par des millions d’êtres humains pendants des siècles et dans de nombreux pays.

Or on se heurt à ce fait paradoxal que leurs effets psychopathologiques font encore de divergences marquées parmis les spécialistes.

Pris occasionnellement, le risque est minime, par contre sa capacité d’entraîner une dépendance psychique en fait une drogue dont les propriétés psychodysleptiques peuvent chez des sujets prédisposés entraîner des complications psychiatriques.

I. Généralités / Définition

II. Historique

III. Implication médico-légale

IV. Epidémiologie

V. Caractéristiques du cannabis

VI. Pharmaco-cinétique du cannabis

VII. Effets du cannabis

VIII. Complications

IX. Tolérance et dépendance

X. Critères diagnostique DSM IV TR

XI. Comment devient-on toxicomanes

XII. Psychopathologie

XIII. Prise en charge

 

 

 

Les commentaires sont fermés.