Abus et dépendance au cannabis DSM IV 4

Critères diagnostique de l’abus et la dépendance au cannabis DSM IV-TR

Critères de l’abus :

A. Mode d’utilisation inadéquat d’une substance conduisant à une altération du fonctionnement ou à une souffrance cliniquement significative, caractérisé par la présence d’au moins une des manifestations suivantes au cours d’une période de 12 mois :

1)     Utilisation répétée d’une substance conduisant l’incapacité de remplir des obligations majeurs, au travail, à l’école, ou à la maison « exp ; absences répétées ou mauvaises performances au travail du fait de l’utilisation de la substance, absences, exclusions temporaires ou définitives de l’école, négligence des enfants ou des taches ménagères ».

2)      Utilisation répétée d’une substance dans des situations où cela peut être physiquement dangereux « exp ; lors de la conduite d’une voiture ou en faisant fonctionner une machine alors qu’on est sous l’influence d’une substance ».

3)     Problèmes judiciaires répétés liés à l’utilisation d’une substance « exp ; arrestations pour comportement anormal en rapport avec l’utilisation de la substance ».

4)      Utilisation de la substance malgré des problèmes interpersonnels ou sociaux, persistants ou récurrents, causés ou exacerbés par les effets de la substance « exp ; disputes avec le conjoint à propos des conséquences de l’intoxication, bagarres ».

B. Les symptômes n’ont jamais atteint, pour cette classe de substance, les critères de la dépendance à une substance.

Critères de la dépendance :

Mode d’utilisation inadapté d’une substance conduisant à une altération du fonctionnement ou une souffrance, cliniquement significative, caractérisé par la présence de trois « ou plus » des manifestations suivantes, à un moment quelconque d’une période continue de 12 mois :

1)      Tolérance, définie par l’un des symptômes suivants :

a)     Besoin de quantité notablement plus fortes de la substance pour obtenir une intoxication ou l’effet désiré.

b)     Effet notablement diminué en cas d’utilisation continue d’une même quantité de la substance

2)     Sevrage caractérisé par l’une ou l’autre des manifestations suivantes :

a)      Syndrome de sevrage caractéristique de la substance « voir les critères A et B des critères de sevrage à une substance spécifique »

b)      La même substance « ou une substance très proche » est prise pour soulager ou éviter les symptômes de sevrage

3)      La substance est souvent prise en quantité plus importante ou pendant une période plus prolongée que prévu.

4)      Il ya un désir persistant, ou des efforts infructueux, pour diminuer ou contrôler l’utilisation de la substance.

5)      Beaucoup de temps est passé à des activités nécessaires pour obtenir la substance « exp ; consultation de nombreux médecins ou déplacement sur de longues distances »,à utiliser le produit « exp ; fumer sans discontinuer », ou à récupérer de ses effets.

6)      Des activités sociales, professionnelles ou de loisirs importantes sont abandonnées ou réduites à cause de l’utilisation de la substance.

7)     L’utilisation de la substance est poursuivie bien que la personne sache avoir un problème psychologique ou physique persistant ou récurrent susceptible d’avoir être causé ou exacerbé par la substance « exp ; poursuite de la prise de la cocaïne bien que la personne admette une dépression liée à la cocaïne, ou poursuite de la prise de boissons alcoolisées bien que le sujet reconnaisse l’aggravation d’un ulcère du fait de la consommation d’alcool ».

Spécifier :

Avec dépendance physique : présence d’une tolérance ou d’un sevrage

Sans dépendance physique : absence de tolérance ou de sevrage

I. Généralités / Définition

II. Historique

III. Implication médico-légale

IV. Epidémiologie

V. Caractéristiques du cannabis

VI. Pharmaco-cinétique du cannabis

VII. Effets du cannabis

VIII. Complications

IX. Tolérance et dépendance

X. Critères diagnostique DSM IV TR

XI. Comment devient-on toxicomanes

XII. Psychopathologie

XIII. Prise en charge

 

Les commentaires sont fermés.