Psychodrame Psychanalytique

Le psychodrame a subit des remaniements sur le plan théorique, mais a peu varié sur son déroulement concret.

On distinguera :

  • Le psychodrame analytique lorsqu’elle s’applique à un seul patient.
  • Psychanalyse dramatique de groupe lorsqu’elle traite un groupe de patients

Leur action thérapeutique est essentiellement fondée sur les phénomènes de transfert et leur analyse.

1. Psychodrame analytique :

Il s’agit de l’écoute d’un seul patient. Un groupe de thérapeutes s’occupe d’un malade ; loin de la mise en scène théâtrale de Moreno, un local banal est utilisé, une zone est différentiée par une estrade discrète, c’est là que se déroulera le jeu. Le psychothérapeute principal dirige les séances « en règle générale ne joue pas lui même ». Les psychothérapeutes sont là, ils ne sont pas sollicités, ils sont spectateurs, ils participent au traitement par leur présence en raison des effets d’audience.

Le patient peut improviser toute scène réelle ou imaginaire, il pourra jouer tout ce qui lui passera par l’esprit.

L’interprétation a un rôle parfaitement comparable à l’interprétation psychanalytique. Elle est donnée dans le transfert et en fonction de l’histoire du patient.

Le traitement s’apparente de près à la cure analytique d’où ses indications qui visent des malades gravement perturbés pour que la dilution du transfert évite l’angoisse liée à la relation duelle et aux projections destructrices sur un seul thérapeute.

2. Le psychodrame de groupe psychanalytique :

L’apparenté de très près aux psychothérapies psychanalytiques de groupe.

Le transfert prend la même modalité. L’interprétation s’étaye sur le fantasme du groupe.

Il s’agit d’un traitement de groupe, le jeu est centré sur la problématique du groupe, le nombre optimum paraît être de cinq à six malades par deux psychothérapeutes de sexe différent.

La séance se déroule comme suit :

On demande aux malades de se mettre d’accord sur un thème, l’histoire qui se dégage doit être suffisamment générale pour concerner tout le monde. Une fois le thème retenu, il est demandé à chacun des patients de choisir un rôle à sa convenance puis au groupe de se mettre d’accord sur celui que devront prendre les thérapeutes. Une fois les rôles distribués , le jeu commence.

Le psychothérapeute principal arrête la séance.

La durée du jeu est variable « il n’est pas possible de standardiser le temps uniforme ». Un temps de discussion et d’élaboration termine la séance. L’interprétation doit s’appliquer à l’ensemble du groupe.

Dans le déroulement du ‘drame’ commun, chacun a pris une part qui ne s’explique totalement que par les comportements des autres.

Les indications sont difficiles à préciser néanmoins :

  • Personnalités instables qui se plaignent d’être mal à l’aise dans des groupes sociaux ou dans leurs corps.
  • Personnalité avec défense rigide barrant l’expression de la vie fantasmatique.
  • Phase préparatoire à la psychanalyse duelle.

Psychothérapies de groupe

Historique des psychothérapie de groupe

Méthodologie générale et descriptive

Les techniques psychodramatiques

Psychodrame de Moreno

Psychodrame Psychanalytique

Groupe centré sur le groupe

Les groupe centrés sur des techniques particulières

Indications et Contres indications des psychothérapies de groupe