Psychodrame de Moreno

Selon Moreno, il consiste à jouer en public une scène traumatisante du passé individuel pour en éliminer ainsi les effets pathogènes.

1. Les principaux éléments constitutifs du psychodrame sont :

La scène :

Le psychodrame de Moreno a lieu dans un théâtre adapté aux besoins thérapeutiques et aux doctrines de l’auteur.

Le sujet :

Celui qui expose et rejoue sa problématique « protagoniste « ou « ego-principal ».

Ça peut être un malade mental, un sujet ayant des difficultés psychologiques ou tout individu appelé à prendre une décision importante , ou bien un groupe de malades.

Le directeur :

Il sert de metteur en scène en aidant le sujet à exprimer dramatiquement sa vie réelle ou fantasmatique.

Les ‘Moi auxiliaires’ :

Appelé les ‘égo-auxilliaires’qui vont donner les répliques au protagonistes, en jouant tous les rôles nécessaires à la mise en scène dramatique. Ce sont des psychothérapies auxilliaires qui doivent être capables de vivre dans la ‘spontanéité’ le drame du patient.

Le public :

Représente la pression sociale. Ses réactions ont une grande valeur.

 

2. Techniquement :

Un sujet pris au hasard dans un groupe expose sur scène un problème psychologique dont il souffre, choisit des partenaires auxquels il distribue des rôles et joue avec eux de façon impromptue et sans préparation .

L’animateur guide le sujet et utilise différentes techniques.

La méthode du doublé :

Un auxiliaire en doublant le protagoniste par son placement derrière celui-ci, tout en respectant l’axe du corps en mettant tous ses faits et gestes en clamant à voix haute les impressions, émotions et pensées cachées « ou du moins ressenties comme telle ».

Agit comme un Moi auxilliaire qui facilité la perception et améliore la connaissance de Soi par le lien qu’il constitue entre le patient et le public.

La méthode du miroir :

Un auxilliaire joue le rôle du patient et l’imite dans ses activités, dans ce cas, le patient assiste en spectateur mêlé au public au jeu de l’acteur qui restitue fidèlement une copie du jeu du patient, parfois même soutenu par l’audition de sa propre voix enregistrée par magnétophone.

Le renversement des rôles :

Le patients joue les rôles successifs d’un fils, d’un père, d’un mari…..le rôle de celui qui doit donner la réplique.

La technique de projection :

Le patient est invité à jouer le rôle du directeur.

D’autres techniques peuvent être citées :

Les Moi auxilliaires sont remplacés par les parents du patient qui jouent alors leurs propres rôles. Parfois le patient joue un rôle d’un membre de sa famille et au cours du jeu, il est amené à entrer en contact avec « un Moi auxilliaire » qui joue son rôle. D’une manière générale la séance se déroule en trois temps :

  • Discussion préparatoire :

Mise en terrain pour dissiper les appréhensions et les réticences, retenir le thème du jeu, fond de la problématique du moment et dégage le protagoniste.

  • Jeu dramatique :

Le patient ne peut jouer un rôle appris, il suit son inspiration du moment, improvise en restant soi-même.

  • Discussion du jeu dramatique :

Le public livre ses impressions pour parvenir à une catharsis collective.

Théoriquement : Moreno privilégie la spontanéité et la catharsis émotionnelle, qui permettent d’après lui un decentrement de l’individu  , celui-ci se voit avec « les yeux des autres », abandonne les positions trop rigides et le rôle rétréci que lui imposait « les conserves culturelles » dont il était à son insu imprégné.

La théorie débouche ainsi sur une conception nouvelle du rôle social.

Le psychodrame est indiqué principalement :

  • Les thérapies d’enfants et d’adolescents.
  • Sujets ayant des difficultés de verbalisation dans une situation duelle.
  • Les patients menacés de moments régressifs dans une cure individuelle.

Psychothérapies de groupe

Historique des psychothérapie de groupe

Méthodologie générale et descriptive

Les techniques psychodramatiques

Psychodrame de Moreno

Psychodrame Psychanalytique

Groupe centré sur le groupe

Les groupe centrés sur des techniques particulières

Indications et Contres indications des psychothérapies de groupe

 


Les commentaires sont fermés.