Autres traitements utilisés dans la schizophrénie

A. Les anxiolytiques :

L’association NLP + BZD vise, à posologie constante de NLP, à obtenir une meilleure Anxiolyse et souvent un effet sédatif. Elle peut aussi contribuer à améliorer la tolérance du NLP en cas d’akathasie notamment.

  • Diazépam « Valium » : Cp 2.5 – 10 mg / Amp 10 mg.
  • Clorazépate « Tranxène » : gel 5 – 10 mg / cp 50mg / Amp 20-50-100 mg.
  • Lorazépam : « Témesta » : cp 1 – 2.5 mg.
  • Prazepam « Lysanxia » : cp 10 – 40 mg.
  • Bromazepam « Léxomil » : cp 6 mg.
  • Alprazolam « Xanax » : cp 0.25 – 0.50 mg.

B. Les antidépresseurs :

AD Tricycliques :

  • Clomipramine « Anafranil » : cp 10 – 25 mg / Amp 25 mg.
  • Trimipramine « Surmontil » : cp 25 – 100 mg / Amp 25 mg.
  • Amitriptyline « Laroxyl » : cp 25 – 50 mg / gttes « 1gtte = 1 mg ».

ISRS :

  • Fluoxetine « Prozac » : cp 20 mg.
  • Paroxetine « Deroxat » : cp 20 mg.
  • Sertraline : cp 50 mg.

AD non IMAO non tricycliques :

  • Athymil : cp 10 – 30 mg.

C. Les thymorégulateurs :

  • Lithium : Théralite : cp 250 mg.
  • Valproate de sodium « Dépakine » : cp 500 mg.
  • Carbamazépine « Tegretol » : cp 200 – 400 mg / Lp 400.

 

 

Prise en charge et traitement de la schizophrénie

Historique de la prise en charge des schizophrènes

Généralités ou objectifs du projet thérapeutique

Motifs d’hospitalisation d’un schizophrène

Traitement neuroleptique schizophrénie

Autres traitements utilisés dans la schizophrénie

Indications thérapeutique selon la forme de schizophrénie

CAT et traitement schizophrénie résistante

Sismothérapie ou électroconvulsivothérapie

Psychothérapies dans la schizophrénie

 


Les commentaires sont fermés.