Rappel anatomo-physiologique controle sphinctérien

Le contrôle sphinctérien dépend d’un système anatomo-physiologique qui ne sera fonctionnel qu’après une période de maturation en plus son fonctionnement se fondera sur les normes culturelles et enfin sur l’évolution fonctionnelle libidinale étant donné l’érotisation de ces régions corporelles.

A. Bases anatomo-physiologiques :

1.  La miction :

L’évacuation et la rétention d’urines sont assurées par :

-  Deux systèmes de contention

-  Deux systèmes d’expulsion.

  • Systèmes de contention :

-        Premier système de contention : assure la fermeture permanente et statique de la vessie, c’est le sphincter interne lisse, indépendant de la volonté. Deuxième système de contention : renforce le premier sphincter externe strié sous contrôle de la volonté.

  • Systèmes d’expulsion :

-        Premier système d’expulsion : c’est le détrusor, il s’agit d’un muscle lisse dont l’action est indépendante de la volonté. Contrôle la vessie par intermittence.

-  Deuxième système d’expulsion : fait appel à tous les muscles abdominaux qui peuvent être contrôlés volontairement provoquant la compression de la vessie en même temps que les autres viscères.

La miction est sous le contrôle d’un centre médullaire situé dans la région lombo-sacrée, le centre est stimulé par l’augmentation de la pression intra-vésicale entrainant la contraction du détrusor et le relâchement du sphincter lisse.

2.  La défécation :

Le rectum possède deux sphincters : le sphincter interne à fibres lisses / Le sphincter externe à fibres striées.

L’arrivée des matières fécales au niveau du rectum entraîne une distension de la paroie qui est à l’origine de la sensation de besoin, la défécation est sous le contrôle de plusieurs centres nerveux « centre hypothalamique, rhinencéphalique, cortico-sacrée ».

B. Développement de l’organisation nerveuse du contrôle sphinctérien et conditionnement :

1.  Les étapes :

Chez le nouveau-née et le premier âge, la distension déclenche l’expulsion.

Les sphincters striés n’entreront en jeu que plus tard, permettant la rétention diurne, plus tard nocturne ;  selon S K Mueller, il y’aurait 04 étapes de maturation :

-  La conscience de réplétion.

-  La possibilité de se retenir.

-  La possibilité d’uriner quand la vessie est pleine.

-  La possibilité d’uriner quand la vessie n’est pas complètement pleine.

En effet le contrôle sphinctérien n’est pas inné, il est le fruit d’une maturation et d’un conditionnellement imposé par la société.

2.  Contrôle sphinctérien et contexte sociale :

On ne peut séparer le contrôle sphinctérien du contexte social ; en effet celui-ci constitue un mécanisme inter relationnel de communication de refus ou de donation en dehors de l’auto-érotisme qu’il implique, il contribue à une affirmation de la personnalité naissante.

L’enfant utilise les sphincters pour son plaisir et règle plus ou moins son corps en vue de l’organisation de ce plaisir.

Au total, les normes du développement sphinctérien dépendent des facteurs maturatifs sociaux et affectifs.

A partir de 15 mois ; régulation progressive des mictions diurnes jusqu’au 24 mois.

En 24 – 36 mois ; l’enfant  doit acquérir la propreté nocturne à condition de se lever une fois la nuit.

Après 36 mois ; l’enfant devient autonome pour les besoins mictionnels.

Troubles sphinctériens chez l’enfant

Rappel anatomo-physiologique controle sphinctérien

Enurésie

Epidémiologie de l’énurésie

Les symptômes de l’énurésie

Répartition dans le nycthémère

La fréquence des mictions

Associations de l’énurésie avec d’autres troubles

Critères diagnostiques DSM IV 4 R énurésie

Diagnostic différentiel de l’énurésie

Evolution de l’énurésie

Etiopathogénie de l’énurésie

Conduite à tenir devant une énurésie et traitement

Encoprésie

Epidémiologie des encoprésies

Les symptômes de l’encoprésie

Examen somatique encoprésie

Critères diagnostiques DSM IV R 4 encoprésie

Diagnostic différentiel encoprésie

Evolution / pronostic encoprésie

Etiopathogénie de l’encoprésie

Conduite à tenir devant une encoprésie

Constipation psychogène « Mégacôlon fonctionnel »

 

 


Les commentaires sont fermés.