Examen somatique encoprésie

Le toucher rectal est palper abdominal permet dans la plus part des cas de retrouver :

  • Une ampoule rectale remplie de matières fécales et qui nous prouve que l’enfant retientson bol fécal et contraint volontairement les mécanismes d’expulsion.
  • Une tonicité normale du sphincter anal.
  • Des fécalomes sigmoïdes.
  • ASP : peut visualiser les fécalomes et monter un certain degrés de distension gazeuse durecto-sigmoïde, il est donc évident que le plus souvent il existe une rétention des matières fécales.

Les observations montrent que c’est bel et bien cette rétention qui est source de puissance chez l’enfant et que c’est elle qu’il recherche. On a observé des enfants qui s’isolaient et faisaient de violents efforts pour retenir leurs selles.

Dans cette forme « retentionnelle » de l’encoprésie, la défécation survient lorsque les moyens de rétention de l’enfant sont débordés ou parce que la partie périphérique du fécalome se liquifie et échappe ainsi au contrôle du sphincter.

Troubles sphinctériens chez l’enfant

Rappel anatomo-physiologique controle sphinctérien

Enurésie

Epidémiologie de l’énurésie

Les symptômes de l’énurésie

Répartition dans le nycthémère

La fréquence des mictions

Associations de l’énurésie avec d’autres troubles

Critères diagnostiques DSM IV 4 R énurésie

Diagnostic différentiel de l’énurésie

Evolution de l’énurésie

Etiopathogénie de l’énurésie

Conduite à tenir devant une énurésie et traitement

Encoprésie

Epidémiologie des encoprésies

Les symptômes de l’encoprésie

Examen somatique encoprésie

Critères diagnostiques DSM IV R 4 encoprésie

Diagnostic différentiel encoprésie

Evolution / pronostic encoprésie

Etiopathogénie de l’encoprésie

Conduite à tenir devant une encoprésie

Constipation psychogène « Mégacôlon fonctionnel »

 

 


Les commentaires sont fermés.