Evolution / pronostic encoprésie

On ne fait pas le diagnostic d’encoprésie avant l’âge de quatre ans. Un apprentissage de la propreté insuffisant et incohérent, des stress psychosociaux « naissance d’un frère ou une sœur, entrée à l’école… » peuvent être des facteurs prédisposants.

Deux types évolutifs sont décrits : type primaire et secondaire.

Une fois installée, l’encoprésie évolue de façon variable en fonction de l’organisation de la personnalité de l’enfant, des conflits qu’il traverse et des réactions familiales au trouble.

Dans deux tiers des cas, le symptôme disparaît après des mesures thérapeutiques de l’enfant et l’implication « plus brève et plus souvent », un abord psychothérapique de l’enfant et l’implication de la famille dans le traitement.

L’enfant atteint d’encoprésie se sent souvent honteux et peut vouloir éviter les situations qui pourraient être potentiellement embarrassantes « colonie de vacance, école… ».

Des complications telles que des reflux vésico-urétéralr, des infections chroniques des voies urinaires…

Les rechutes sont néanmoins fréquentes en cas de persistance de carences affectives ou éducatives et des conflits familiaux.

L’encoprésie peut durer pendant des années, avec des exacerbations intermittentes, mais elle se chronicise rarement.

Dans certains cas, une thérapie familiale d’inspiration systémique ou psychanalytique a pu être préconisée.

A long terme, la personnalité des sujets ayant dans leurs antécédents une encoprésie est régulièrement marquée par de nombreux traits de caractère anal avec inhibition, restriction des affects et difficultés relationnelles, mais en règle général sans nevrose structurée.

Troubles sphinctériens chez l’enfant

Rappel anatomo-physiologique controle sphinctérien

Enurésie

Epidémiologie de l’énurésie

Les symptômes de l’énurésie

Répartition dans le nycthémère

La fréquence des mictions

Associations de l’énurésie avec d’autres troubles

Critères diagnostiques DSM IV 4 R énurésie

Diagnostic différentiel de l’énurésie

Evolution de l’énurésie

Etiopathogénie de l’énurésie

Conduite à tenir devant une énurésie et traitement

Encoprésie

Epidémiologie des encoprésies

Les symptômes de l’encoprésie

Examen somatique encoprésie

Critères diagnostiques DSM IV R 4 encoprésie

Diagnostic différentiel encoprésie

Evolution / pronostic encoprésie

Etiopathogénie de l’encoprésie

Conduite à tenir devant une encoprésie

Constipation psychogène « Mégacôlon fonctionnel »

 

 


Les commentaires sont fermés.