Critères diagnostiques DSM IV 4 agoraphobie

Agoraphobie

A. Anxiété liée au fait de se retrouver dans des endroits ou des situations d’où il pourrait être difficile « ou gênant » de s’échapper ou dans lesquelles on pourrait ne pas trouver de secours en cas d’AP soit inattendue soit facilitée par des situations spécifiques ou bien en cas de symptômes à type de panique. Les peurs agoraphobies regroupent typiquement un ensemble de situations caractéristiques incluant le fait de se trouver seul en dehors de son domicile, être dans une foule ou dans une file d’attente, sur un pont ou dans un autobus, un train ou une voiture.

B. Les situations sont soit évitées, soit subits avec une souffrance intense ou bien avec la crainte d’avoir une attaque de panique ou des symptômes à type de panique ou bien nécessitent la présence d’un accompagnant.

C. L’anxiété ou l’évitement phobique n’est pas mieux expliqué par un autre trouble mental, tel une Phobie sociale, une phobie spécifique, un TOC, un PTSD ou un trouble anxiété séparation.

Trouble panique avec Agoraphobie

A.    A la fois (1) et (2) :
(1). Attaques de panique récurrentes et inattendues.
(2). Au moin une des attaques s’est accompagnée pendant un mois « ou plus » de l’un « ou plus » des symptômes suivants :
a)    Crainte persistante d’avoir d’autres attaques de panique.
b)    Préoccupations à propos des implications possibles de l’attaque ou bien de ses conséquences.
c)    Changement de comportement important en relation avec les attaques.

B.    Présence d’Agoraphobie.

C.    Les attaques de panique ne sont pas dues aux effets physiologiques directs d’une substance ou d’une affection médicale générale.

D.    Les attaques de panique ne sont pas mieux expliquées par un autre trouble mental, tel une phobie sociale, une phobie spécifique, un TOC, un PTSD ou un trouble anxiété de séparation.

Agoraphobie sans antécédents de trouble panique

A. Présence d’agoraphobie liée à la peur de développer des symptômes de type panique.

B. n’a jamais satisfait aux critères du trouble panique.

C. La perturbation n’est pas due aux effets d’une substance ou d’une affection médicale générale.

D. Si une affection médicale générale associée, la peur décrite dans le critère A est manifestement excessive par rapport à celle habituellement associée à cette affection.

 

Généralités – définition de l’agoraphobie

Épidémiologie de l’agoraphobie

Clinique de l’agoraphobie

Critères DSM IV de l’agoraphobie

Évolution et complications de l’agoraphobie

Diagnostic différentiel de l’agoraphobie

Etiopathogénie des troubles phobiques

Prise en charge des troubles phobiques

 

Les commentaires sont fermés.