Critères diagnostic DSM IVR « la démence de type Alzheimer »

 

A. Apparition de déficits cognitifs multiples, comme en témoignent à la fois.

1)      Une altération de la mémoire « altération de la capacité à apprendre des informations nouvelles ou à se rappeler les informations apprises antérieurement »

2)      Une « ou plusieurs » des perturbations cognitives suivantes.

a)      Aphasie « perturbation du langage »

b)      Apraxie « altération de la capacité à réaliser une activité motrice malgré des fonctions motrices intactes »

c)      Agnosie « impossibilité de reconnaître ou d’identifier des objets malgré des fonctions sensorielles intactes »

d)      Perturbation des fonctions exécutives « faire des projets, organiser, ordonner dans le temps, avoir une pensée abstraite »

B. Les déficits cognitifs A1 et A2 sont tous les deux à l’origine d’une altération significative du fonctionnement social ou professionnel et représentant un déclin significatif par rapport au niveau de fonctionnement antérieur.

C. L’évolution est caractérisée par un début progressif et un déclin cognitif continu.

D. Les déficits cognitifs des critères A1 et A2 ne sont pas dus.

1)      A d’autres affections du SNC qui peuvent entraîner des déficits progressifs de la mémoire et du fonctionnement cognitif « maladie cérébro–vasculaire, maladie de Parkinson, maladie de Huntington, Hématome sous dural, hydrocéphalie à pression normale, tumeur cérébrale »

2)      A des affections cérébrales pouvant entraîner une démence « hypothyroïdie, carence en Vit B12 ou en folate, pellagre, Hypercalcémie, neurosyphilis, infection par le HIV »

3)      A des affections induites par une substance

E. Les déficits ne surviennent pas de façon exclusive au cours de l’évolution d’un delirium.

F. La perturbation n’est pas mieux expliquée par un trouble de l’Axe I «  exp Trouble dépressif majeur, schizophrénie ».

Codification fondée sur la présence ou l’absence d’une perturbation cliniquement significative du comportement.

« 294.10 » Sans perturbation du comportement : si les troubles cognitifs ne s’accompagnent d’aucune perturbation cliniquement significative du comportement.

« 294.11 » Avec perturbation du comportement : si les troubles cognitifs s’accompagnent d’une perturbation cliniquement significative  « errance, agitation »du comportement.

Préciser le sous type :

A début précoce : si le début se situe à 65 ans ou avant.

A début tardif : si le début se situe après 65 ans

 

Maladie d’Alzheimer – Introduction
Historique de la maladie d’Alzheimer
Épidémiologie de la maladie d’Alzheimer
Physiopathologie de la maladie d’Alzheimer
Étude clinique de maladie d’Alzheimer
Diagnostic de la maladie d’Alzheimer
Critères diagnostic DSM IVR « la démence de type Alzheimer »
Diagnostic différentiel de la maladie d’Alzheimer
Prise en charge de la maladie d’Alzheimer

 

Les commentaires sont fermés.