Cas clinique trouble délirant DSM 4 IV TR

 

Mr M âgé de 40 ans, professeur universitaire, marié, père de deux enfants, ramené en consultation suite à des coup et blessures sur sa femme.

Mr M est persuadé que sa femme le trompe avec son voisin, à chaque fois qu’elle sorte de la maison, il est sure qu’elle va le voir, si elle va sur le toit de la maison c’est pour lui faire un signe, si il rentre a la maison et sa femme met du temps pour lui ouvrir la porte, il est sure que sa femme était avec son voisin a la maison et qu’elle met du temps pour que son voisin prend la fuite par la porte de derrière, et pourtant il ne l’a jamais vu avec lui et n’a aucune preuve, il lui a interdit de sortir de la maison et même de regarder par la fenêtre, sa femme a refusé alors il a frappé.

A l’examen Mr M est coléreux, il dit qu’il est sure que sa femme le trompe et il n’a aucun doute, pourtant quand on lui demande si il a déjà vu avec lui, ou si il a des preuves, il répond que c’est a travers son comportement qui est arrivé a savoir qu’elle le trompe.

Mr M n’a pas d’hallucination ou autres délires, son discours est cohérent en dehors de son délire de jalousie, il y a pas d’altération de son fonctionnement sociale et professionnelle, il travaille toujours, il a reste en contact avec ses amis et il fait ses activités habituelles.

Diagnostic selon les critères du DSM 4 IV-TR :

  • Axe I : Trouble délirant, type jalousie
  • Axe II : Absence de diagnostic
  • Axe III : Aucun
  • Axe IV : Aucun
  • Axe V : EGF

Cas clinique schizophrénie DSM 4 IV TR

Cas clinique trouble dépressif majeur récurrent DSM 4 IV TR

Cas clinique trouble délirant DSM 4 IV TR

 

Les commentaires sont fermés.